Les Red Sox toujours leader

Les Indians Majors se sont inclinés ce week-end face aux Red Sox, 4-1 en 7 manches d'un très bon niveau. Evidemment, la déception était importante du côté des lausannois mais force est de constater qu'il existe beaucoup de motifs de satisfaction lors de cette défaite. A commencer par le lanceur partant des Indians: Damien "contrôle " Bauman. Il a réalisé sa meilleure performance de la saison, voire de sa carrière. Toujours en avance sur les frappeurs, mélangeant à merveille sa Slow Curve, sa Change-up et sa Fast-ball,

jamais à défaut, même quand les redoutables frappeurs de Bulle arrivent à mettre des coureurs sur les bases : il a maîtrisé son match et porté toute son équipe sur ses épaules. Sa seule erreur sera ce lancer mal assuré en première base qui permet aux Red-Sox d'ouvrir le score en 3ème manche. Sa défense lui vient aussi en aide en deuxième manche, lorsque Yves "Tahoranté" Rihs réalise un lancer canon en 3ème base pour le 3ème retrait. Par contre, les frappeurs vaudois n'ont pas vraiment appuyé leur lanceur, n'arrivant que trop rarement à créer le danger face au lanceur partant des Sox, aussi costaud que puissant. D'ailleurs, lors des 4 premières manches c'est à se demander si les Indians vont réussir à frapper dans ce match, enchaînant Strike-outs et Ground-outs. C'est Victor "Rlandé" Anguis qui secoue le cocotier avec un double sur la clôture. Les Indians semblent alors mieux lire les lancers du partant Bullois.

5ème manche: BB pour David Lecureux, hit pour Ju Beloeil et Yves suit pour faire rentrer 2 points.... Mais c'était sans compter sur le manque de jugement  de l'arbitre du jour, qui n'avait d'égal que sa taille, qui prive les Indians de ce deuxième point valable. Ju Beloeil est déclaré out à la consternation générale des nombreux spectateurs présents. Le jeu au marbre était pourtant loin d'être serré. C'est tout de même 1-1 et tout est encore possible.
Les Red Sox reviennent fort et par 2 coups de canon sur les clôtures reprennent l'avantage 3-1. Puis 4-1 sur un nouveau hit opportun . Les outfielders Lausannois ont pourtant tout donné pour priver les Sox de ces coups sûrs productifs. Notamment Yves "Belier" Rihs qui devra quitter le match après avoir heurté de plein fouet la barrière du champ centre. Sur cette action d'anthologie, l'expression "se fracasser sur la clôture" a alors pris tout son sens. Les Indians ne pourront se remettre de cette fatale 5ème manche. Ils menaceront une dernière fois en 7ème avec Ju Beloeil sur les sentiers. Mais Fabian "Tabac" Eichele éteindra sa clope, devant s'avouer vaincu face aux fast balls de feu du pompier Bullois. 4-1 score final de ce match plein. Les Red Sox ont prouvé qu'ils étaient bien l’équipe à battre en 2013. Les Indians, quant à eux, ont prouvé qu’ils en avaient les moyens.
 
 
Article: Ju Beloeil

En ligne

Nous avons 28 invités en ligne